Où les bactéries mènent la danse.

Il est difficile d’imaginer notre bouche comme étant un refuge et pourtant c’est bien le cas pour des milliards de minuscules micro-organismes. Vos lèvres, votre langue et vos joues internes accueillent diverses petites bactéries, qui vivent harmonieusement leur existence, tout en nous aidant en quelque sorte à vivre la nôtre. Lorsque l’on y réfléchit bien, il n’est pas surprenant que la bouche soit un bon refuge pour ces microbes. Elle est chaude et humide : des conditions idéales pour favoriser la croissance des bactéries. Mais avant de penser à vous débarrasser de ces choses plutôt désagréables, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Tout le monde en a et nous en avons tous besoin. Ou du moins de certaines d’entre elles.

Le mauvais et le bon

La bouche renferme plus de 700 types de bactéries et avec autant de diversité, on trouve forcément des gentils et des méchants. Les bactéries buccales que nous considérons comme étant « mauvaises » sont tout le temps présentes, même dans les bouches saines, mais elles sont tenues sous contrôle grâce à la présence de bonnes bactéries. Un équilibre sain des deux nous permet de garder des dents et des gencives en bonne santé.

zendium_grab_005_840x430

Le biofilm et les autres surfaces buccales peuvent être affectées par ce qui arrive à la bouche, et cela altère à son tour l'équilibre entre les mauvaises et bonnes bactéries.

Mon doux foyer

Alors où se cachent ces bactéries ? Les microorganismes se répandent dans les différentes surfaces de la bouche : sur la langue, les dents, l’intérieur des lèvres et les gencives. En effet, elles sont réparties dans plusieurs espaces. C’est en partie dû à la variété de fluides présents dans les différentes zones de la bouche, notamment des protéines et des autres nutriments dans votre salive. Cela a aussi un rapport avec les types de surfaces, en particulier les dents. Elles sont en fait une partie très unique de notre corps car c’est la seule matière naturellement non liquide. Toute autre surface (la peau, les ongles et les cheveux) répand continuellement de petites parties d’elles-mêmes. Parce que les dents en contraste sont plus stables, elles fournissent un terrain idéal pour que les bactéries puissent vivre sans être dérangées. Les microorganismes qui couvrent les dents créent ce que l’on appelle « biofilm », une sorte de développement majeur qui abrite les bactéries dans la bouche.

banner-bg3_830x430_f3

Un petit monde en équilibre

Le biofilm et les autres surfaces buccales peuvent être affectés par ce qui arrive à la bouche, et cela altère à son tour l’équilibre entre les mauvaises et les bonnes bactéries. Tout travail dentaire majeur peut perturber le microbiote buccal normal, de même que les prothèses ou les appareils dentaires. Ce que nous consommons peut aussi avoir un gros impact sur l’environnement microbien. Les aliments sucrés, les boissons acides (même sans sucre) et le fait de fumer peuvent altérer cet environnement buccal, en empêchant potentiellement la conservation des bonnes bactéries et en favorisant la prolifération des mauvaises.

En conséquence, le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire est un peu plus compliqué que ce que l’on pourrait croire. Plutôt que de supprimer simplement toutes les bactéries, il est préférable d’entretenir un environnement buccal sain et de maintenir l’équilibre naturel. Le dentifrice Zendium travaille en collaboration avec la nature pour créer un environnement favorable aux bonnes bactéries, tout en se débarrassant en douceur des mauvaises. Pour beaucoup de microbiologistes, comprendre et influencer de façon positive les bactéries est le futur de la science et de la médecine. Commencez par de petits gestes simples pour prendre soin de vos bactéries buccales.

PRODUITS RECOMMANDÉS

Back to top