… et le reste ? Des bactéries. Rencontrez les 100 billions d’amis que vous ne connaissez pas. Une fois que l’on comprend qu’il existe un écosystème vaste et complexe de micro-organismes qui nous soutiennent, il est alors intéressant d’apprendre à mieux les connaître.

Comment les bactéries pénètrent-elles dans notre système ? Combien sont-elles en réalité ? Et depuis combien de temps sont-elles là ? Voici quelques faits sur nos chères bactéries :

      1. Tout d’abord, les bactéries et les humains remontent à très longtemps. Cinq cents millions d’années en arrière à vrai dire. Bien que l’existence de ce monde microbien soit tout à fait nouvelle pour nous, nos petits camarades nous connaissent depuis beaucoup, beaucoup plus longtemps. D’après les scientifiques, les bactéries vivent en harmonie avec les plus grandes formes de vie depuis plus de 500 millions d’années , leur donnant ainsi tout le temps nécessaire pour affiner leurs activités de promotion de la santé, comme la lutte contre les toxines et la production d’énergie.
      2. Fait numéro deux : ces chers amis sont plus nombreux que nous. Et de loin. Chaque cellule humaine aurait jusqu’à 10 cellules bactériennes. Cela signifie que nous sommes essentiellement 90 % bactéries et 10 % humains. Un peu déroutant non ? Une autre raison pour en prendre bien soin.zendium_grab_002_830x430_flip
 
    1. Si elles sont aussi nombreuses, alors où se trouvent-elles ? Ces micro-organismes portent bien leur nom : ils sont vraiment microscopiques et bien trop petits pour pouvoir être aperçus à l’œil nu. Dans le cas contraire, vous pourriez observer la plus grosse concentration de bactéries dans vos intestins, suivie de votre bouche. On possède environ plus de 700 types de micro-organismes différents rien que sur la langue, les lèvres, les joues et la gorge.
    2. Ce mélange diversifié signifie également quelque chose de très particulier. Notre composition bactériologique est aussi unique que nos empreintes digitales : on suppose que dans le futur, les personnes pourraient être identifiées rien qu’en observant leur communauté bactérienne. Même maintenant, il est possible d’envoyer des échantillons pour voir la composition de votre propre mélange bactérien . Idéal si vous souhaitez comparer votre prevotella à votre helicobacter pylori...
    3. Un dernier fait : si vous faites l’une de ces études sur les bactéries dans votre bouche (ce foyer important de bactéries), sachez qu’un seul millilitre de salive vous donnerait la quantité énorme de 100000000 de microorganismes. Avec un si grand nombre, il n’est pas étonnant que ces petits camarades puissent avoir un impact significatif sur notre santé.
 

Heureusement, il existe quelques façons de prendre soin de cette petite communauté. Zendium permet d’introduire les nutriments perdus dans vos bactéries buccales, en leur permettant de se nettoyer et de maintenir un équilibre sain. Si vous voulez essayer, pourquoi ne pas relever le défi de 14 semaines ? La recherche montre que le fait d’utiliser Zendium pendant seulement 14 semaines peut changer le modèle des microorganismes de votre bouche afin d’assurer un bon équilibre dans votre microbiote buccal unique.

Les scientifiques pensent que des bactéries ont vécu en harmonie avec d'autres formes de vie pendant plus de 500 ans.

PRODUITS RECOMMANDÉS

Back to top